Belle de Robin McKinley

couv8569185Titre V.O : Beauty

Edition : Pocket

Prix : 7€30

Pages : 246

Belle était loin d’être aussi jolie que ses sœurs. A quoi bon ? Aux soirées mondaines, aux robes somptueuses, elle préférait les chevaux et les auteurs anciens. Quand son père se trouva ruiné, elle en fut réduite à aller avec sa famille habiter une pauvre maison, dans un village au fond des bois. Tous auraient pu vivre ainsi, heureux d’une existence loin du luxe et des lumières de la ville, mais le destin s’acharna une fois encore sur eux. Quand son père revint au foyer avec l’histoire d’un château magique et de la terrible promesse qu’il avait dû faire à la Bête qui y vivait, Belle partit de son plein gré affronter le monstre et sa question sans cesse répétée : « Belle, voulez-vous… ? » Ceci est son histoire… une histoire d’amour et de rêve.

Merci aux édition Pocket pour ce fabuleux petit roman ! J’avais totalement oublié que j’avais demandé ce livre, ma surprise était donc encore plus grande quand je l’ai vu arrivé à la maison. Avant de vous parler de mon avis, arrêtons-nous deux minutes sur la couverture. N’est-elle pas somptueuse ? Si, carrément. Les couleurs sont sublimes et l’écriture du titre est fabuleuse. Quand je l’ai vu j’étais tout de suite charmée et je n’ai pu détaché mes yeux d’une si belle couverture. Bravo à ceux qui s’en sont chargé, elle est divine !

J’ai tout autant accroché au contenu qu’au contenant. Je trouve cette réécriture de La belle et la bête vraiment superbe. Je ne connais pas la version originale mais ça ne m’a pas empêché d’apprécier pleinement cette réécriture. Au moins je n’avais pas d’aprioris pour ce roman, ce qui m’a peut-être permis de l’apprécier encore plus. Ce fut une lecture très addictive. J’ai trouvé que le début allait un peu lentement, j’ai eu un peu de mal à pleinement entrer dans le livre mais une fois dedans, il fallait me laisser tranquille. J’ai d’autant plus aimé ce livre qui est plein d’émotions, mais aussi pour son style. Malgré un roman tout récent et les libertés que laissent la réécriture, l’auteur a pris le parti de garder cette façon d’écrire plus soutenue et plus harmonieuse que l’on retrouve dans nos contes habituels. C’est un parti pris intéressant puisqu’il nous fait vite oublier l’idée de réécriture et on pourrait presque croire se retrouver face à un conte original.

En plus d’une très belle histoire, il y a aussi un attachement particulier pour certains personnages. Dans un premier temps, j’ai beaucoup aimé Belle. C’est un personnage fort qui accepte ce qui l’attend et qui avance dans sa vie sans se plaindre. Le récit se passe sous point de vue, ce qui permet, éventuellement, de ne pas trop entendre les autres geindre et de voir réellement sa détermination, mais aussi ses questionnements et ses sentiments, ce qui m’a beaucoup plus. Je ne vais pas faire dans l’original, mais le second personnage que j’ai beaucoup aimé, et celui-là je l’ai même adoré, c’est la Bête. J’ai directement accroché, j’ai très vite eu énormément d’attachement pour elle. Et plus l’histoire avançait, plus cet attachement grandissait, en même temps que celui de Belle. Les autres personnages sont tout aussi intéressants, aucun ne m’a déplu, mais ils ne m’ont pas non plus transcendée. Ils ont tous leur rôle à jouer, c’est tout aussi agréable de suivre Belle avec sa famille ou avec la Bête, mais j’ai clairement une préférence pour les passages dédiés à la Belle et la Bête ensemble.

Je ne lis pas énormément de réécritures de contes, non pas que je n’aime pas ça, je n’en trouve juste pas à mon goût, mais j’ai particulièrement adoré celle-ci. J’ai beaucoup aimé le parti pris de l’auteur de rester dans les lignes d’un vrai conte et de juste avoir réinventer une nouvelle histoire. C’est un livre qui se lit très vite et que je vous recommande chaudement.

Note : 17/20

Partenariat

Partagez !

2 thoughts on “Belle de Robin McKinley”

Laisser un commentaire