Colorado Kid de Stephen King

couv62720508Titre V.O : The Colorado kid

Edition : J’ai lu

Prix : plus édité, bonne chance pour le trouver 😀

Pages : 153

Sur la petite île de Moose-Lookit, au large du Maine, Dave Bowie et Vince Teague, les deux vieux briscards du journal local racontent à Stephanie McCann, une jeune stagiaire, l’histoire la plus mystérieuse de leur carrière : la découverte, en 1980, d’un cadavre avec un morceau de steak au fond de la gorge, un paquet de cigarettes avec un timbre fiscal du Colorado et une pièce russe dans la poche.

 

 

J’ai payé ce livre une petite fortune pour un format poche (20€) mais il devient vraiment introuvable et il était hors de question que je le laisse passer et que je me retrouve à devoir le payer 50. Je l’avais commencé une première fois et je l’avais laissé tomber en trouvant que ça ne bougeait pas trop (je m’attendais à quelque chose de totalement différent aux vues du premier épisode de la série qui en est « adaptée ») et je l’ai repris quelques mois plus tard. J’ai bien fait de ne pas rester sur ma première impression et de l’avoir retenté car j’ai finalement beaucoup aimé.

L’histoire du Colorado Kid est ici racontée par Vince et Dave, deux vieux journalistes. C’est donc un récit passif, qui nous est livré sous la forme d’une sorte de légende urbaine. J’ai beaucoup aimé ce côté intimiste et je me sentais presque à la place de Stéphanie, avec deux vieux amies qui me livrent une de leur histoire les plus croustillantes. De plus, Dave et Vince sont deux personnages très attachants qui arrive à donner une note de nostalgie à cette histoire du Colorado Kid, ce qui m’a beaucoup plu. Cependant, ils ont aussi pas mal de théories assez farfelues et il y a eu certaines fois où j’ai totalement perdu le fil et où j’ai eu beaucoup de mal à retourner dans le récit.

En ce qui concerne le mystère du Colorado Kid, il nous tient en haleine et nous donne envie d’aller au bout de l’intrigue, malgré une fin assez… Spéciale. Beaucoup de personne l’ont trouvé nulle et ont, du même coup, descendu le livre. Personnellement, j’ai trouvé que cette fin faisait tout le charme du livre. Stephen King voulait écrire sur le mystère et nous transmettre sa passion de celui-ci ? Ecoutez, je pense que c’est gagné. J’ai adoré la décision qu’il a prise pour la fin du livre, même si elle est vraiment déroutante car c’était la première fois que je voyais ce genre de choses et je pense qu’un livre écrit de cette manière ne doit pas se trouver à tous les coins de rue.

J’ai eu peur d’être déçue la première fois que je m’étais lancée, d’où le fait que je l’ai laissé de côté mais finalement ce fut une lecture très très agréable. J’ai trouvé que ça changeait de ce que Stephen King faisait d’habitude. C’est une histoire atypique qui, malheureusement, ne peut pas forcément plaire à tout le monde, il faut que je me rende à l’évidence. Je le conseille tout de même fortement, surtout à ceux qui veulent vraiment tout découvrir de Stephen King. Si vous ne lisez Stephen King que pour vous faire une frayeur de temps à autres, il est vrai qu’il vaut mieux passer votre chemin. Pour ce qui est de la série qui se dit adaptée de ce livre, on ne retrouve à peine quelques détails de celui-ci dedans. Hormis ça, elle n’a rien à voir avec l’histoire et en plus, le personnage principal me donne la nausée avec son pseudo-sarcasme qui me fait plus mal au cœur qu’autre chose.

Note : 15/20

Challenge « Oui mais j’aimerais lire le livre avant… »

Partagez !

Laisser un commentaire