Harry Potter et le prince de sang-mêlé

couv16115372Titre V.O : Harry Potter and the half-blood prince

Edition : Folio junior

Prix : 12€90

Pages : 747

Dans un monde de plus en plus inquiétant, Harry se prépare à retrouver Ron et Hermione. Bientôt, ce sera la rentrée à Poudlard, avec les autres étudiants de sixième année. Mais pourquoi Dumbledore vient-il en personne chercher Harry chez les Dursley ? Dans quels extraordinaires voyages au cœur de la mémoire va-t-il l’entraîner

 

 

C’est quelque chose que je voulais absolument depuis la fin d’Harry Potter et la coupe de feu, que les méchants ne se cachent plus. Encore une fois, ce n’est pas un de mes tomes favoris mais il est tout de même bourré de qualités. Dans un premier temps, ce tome nous apporte des révélations cruciales pour la suite de l’histoire et on commence à comprendre comment, dans un monde on ne peut ressusciter, le grand mage noir a pu nous revenir.

Plus on avance dans les tomes, plus l’atmosphère est pesante. Et dans ce tome, on sent que si certains ne commencent pas à agir vite, la situation va se révéler catastrophique. En même temps, l’auteur arrive à ajouter des touches d’humour, de légèreté, l’histoire passe donc mieux. Il ne faut pas oublier que malgré un style moins enfantin, un public jeune peut toujours lire Harry Potter. Et je ne pense pas que cette saga aurait aussi bien marché si elle n’était que désespoir et pression pour nos protagonistes.  J.K Rowling laisse une place pour les frasques de la vie adolescente et la scolarité à Poudlard, ce qui donne un bon équilibre au livre. D’un côté, on chercher à détruire le mal (oulala), et de l’autre on n’oublie pas qu’on est face à des ados de 16 ans qui se posent des questions sur leur avenir et vivent leurs premières histoires d’amour.

Au milieu de tout ça, comme le tome précédent, certains passages ne sont pas assez dynamiques. Malheureusement, même si une fois que j’ouvrais le livre j’étais plongée dans l’histoire et je n’en sortais plus, j’avais parfois un mal fou à ouvrir le livre, et j’ai même une fois pensé à abandonner ce tome. Ayant vu les films avant de lire les livres, ce pauvre sixième tome subit le mauvais avis que j’ai du film. Et n’arrivant qu’à me rappeler des passages du films, j’avais du mal à me rappeler que le livre est plusieurs niveaux au-dessus et qu’il ne fallait pas me focaliser là-dessus. Le personnage du professeur Slughorn n’a pas non plus aidé car il doit être le personnage que j’aime le moins de toute la série. Il ne parle aux gens que par intérêt, il est mou, il chouine dès qu’il hésite, quelle corvée de l’avoir dans les jambes celui-là ! Heureusement que les autres personnages sont toujours aussi intéressants à découvrir et que les longueurs restent assez rares, au profit de beaucoup de réponses à nos questions sinon, mon idée d’abandonner ce livre aurait été concrète.

Cela n’a pas été ma meilleure lecture pour la saga Harry Potter, mais j’ai quand même passé un bon moment au final et je ne dénigre pas ce tome. Toutefois, j’avais tout de même hâte d’en voir le bout (même si la fin m’a encore valu une belle crise de larme). Non pas comme le quatrième tome où je voulais arriver à l’action qui se passe à la fin, là je voulais vraiment voir la fin de la fin et passer au prochain tome. Mais il ne faut pas regarder que le négatif du livre, n’oublions pas que c’est Harry Potter et que ce tome est décisif pour la suite.

Note : 16/20

Relecture

Partagez !

Laisser un commentaire