Hideout de Masasumi Kakizaki

couv68892974Titre V.O : Hideout (Traduit par Ryoko Akiyama)

Edition : Ki-oon (Parution en 2011)

Prix : 7€65

Pages : 208

Acheter sur Amazon

Les ténèbres d’une forêt plongée dans la nuit. Sous une pluie battante, un homme déterminé traque une victime terrifiée. La décision de Seiichi Kirishima est prise : ce soir, il va tuer sa femme.
Pourtant, un an plus tôt, c’était un homme heureux. Ecrivain à succès, mari comblé et papa d’un jeune garçon… A l’époque, tout semble lui réussir. Mais ce bonheur sans faille n’est pas éternel. Le jour où son éditeur met fin à leur collaboration, les ténèbres s’immiscent dans la vie du jeune écrivain, vite criblé de dettes. Une terrifiante descente aux enfers commence, au fil des pages de ce qui pourrait bien être son dernier roman…

Ça y est, j’ai lu mon premier manga ! Pendant un bon nombre d’années je boycottais ce genre car je n’arrivais jamais à lire les bulles dans l’ordre et est-ce que je m’entraînais pour m’améliorer ? Non, bien sûr ! La flemmarde. Mais j’ai voulu remédier à cela à force de voir mon chéri se plonger à corps perdu dans ses mangas, au point qu’il lisait plus que moi à certains moment, oui oui ! Et comme ce petit manga mignon était chez nous depuis un moment et que ça me soûlait de voir un livre d’horreur que je ne pouvais pas lire, je me suis retroussée les manches et allons-y Alonso, je me suis lancée sous le regard bienfaiteur de mon amoureux. Ma vie était particulièrement intéressante, si on passait aux choses sérieuses maintenant ? Oui ? Allez ! J’ai adoré ce premier manga ! Ça n’a pas été le coup de cœur mais Hideout m’a tout de même captivée et a réussi à me faire flipper.

Tout d’abord on va parler des dessins que j’ai trouvé très bon et qui m’ont fait travaillé le cardio tellement certains me faisaient peur. Les créatures sont affreuses et leur visage m’a marqué, en particulier leurs yeux globuleux qui nous fixent à chaque fois. Malheureusement, j’ai aussi trouvé que certains dessins semblaient flous et ça c’est pour moi le gros bémol car ce sont des vignettes qui auraient mérité d’être plus compréhensibles pour ajouter dans l’horreur. Elles auraient pu être sanglantes, plus que flippantes mais il y a tellement de coups de crayon et il fait tellement sombre qu’on ne voit parfois qu’une ligne de traits horizontaux.

tumblr_lx5wixyJzi1r1v6tw

Pour parler maintenant de l’intrigue, elle m’a très vite accrochée ! Le manga commence avec une anticipation du récit qui m’a donné très envie, qui annonce très vite la couleur de ce que l’on va trouver à l’intérieur, un récit horrible dont on veut absolument connaître le fin mot de l’histoire. Le couple est très intéressant à suivre et pas seulement parce qu’ils vont se retrouver dans une situation affreuse, mais aussi avec leur histoire. C’est un couple qui tente le tout pour le tout pour remonter la pente car il se déchire depuis un long moment. Ce qui est intéressant, c’est qu’en plus de nous raconter une histoire d’horreur, l’auteur a eu l’idée d’insérer des flash-backs dans son récit pour que l’on comprenne complètement leur histoire et comment ils en sont arrivés là. Sans cela, il aurait manqué quelque chose car ce serait une simple histoire d’horreur sans réel profondeur. Mais d’un autre côté, c’est un manga qui m’a directement fait pensé aux histoire qu’on se raconte la nuit sous la couette pendant nos soirées pyjama quand on est petit. Le récit mais aussi le dénouement ressemblent aux légendes que l’on apprend par cœur pour effrayer les copains. Je me voyais déjà répété ce que j’ai lu autour de moi avec une lampe de poche sous le menton pour faire peur à tout mon petit monde. Si vos enfants ne sont pas sages, lisez-leur ce manga ça va les calmer pour quelques jours (merveilleux conseil d’éducation, je pense à me reconvertir).

Ça a été une très bonne entrée en la matière avec ce manga ! Hideout m’a donné envie de me plonger dans les mangas et surtout dans les mangas d’horreur ! Si vous êtes un adepte du genre et que n’êtes pas encore tombé sur ce livre-ci je vous le recommande chaudement. Son petit plus supplémentaire, c’est un one-shot ! Si comme moi vous ne vous êtes toujours pas mis à ce style de livre, c’est l’occasion. Se plonger dans ce livre ne nous engage pas dans une nouvelle saga, et quand on voit à quel point elles s’allongent quand il s’agit de manga, ça fait du bien !

Bon

Partagez !

Laisser un commentaire