La mécanique du coeur de Mathias Malzieu

couv64925742Edition : J’ai lu

Prix : 5€60

Pages : 155

Edimbourg, 1874 : le jour le plus froid du monde. Lorsque Jack naît, son cœur gelé se brise immédiatement. La sage-femme le remplace par une horloge et le sauve.
Depuis lors, il doit prendre soin d’en remonter chaque matin le mécanisme. Mais gare aux passions ! Le regard de braise d’une petite chanteuse andalouse va mettre le cœur de Jack à rude épreuve…

Ce livre est sorti de ma book jar et j’ai pris un temps monstre pour enfin le sortir de ma PAL parce que je l’oubliais à chaque fois… Heureusement, je me suis enfin bougée et… Oh mon Dieeeuuuu ! Ce livre est tellement merveilleux ! Tout le monde n’en disait que du bien autour de moi donc je me doutais bien que j’entrais dans une intrigue délicieuse mais je ne pensais pas que j’allais autant apprécier.

Il faut déjà vous avouer qu’au moment où j’ai commencé le livre, j’ai soudainement eu peur de ne pas aimer et j’ai lu le premier chapitre en étant un peu négative. Heureusement cette stupide sensation est très très vite passée et je me suis totalement plongée dans l’histoire. J’ai dévoré le livre en une journée. Impossible de le lâcher mais une fois le livre fini, je suis sentie totalement perdue. Que ce soit l’intrigue ou le style, tout m’a charmée. De plus, ça fait déjà quelques temps que mon coeur flanche face aux textes de Mathias Malzieu, car j’aime beaucoup me plonger dans « Tais-toi mon coeur » de Dyonisos, que je pourrais écouter encore et encore… (et que j’ai très très très envie d’écouter en boucle après avoir lu ce petit trésor).

J’ai adoré comment l’histoire est construite, sous forme de conte mais pour les plus grands. C’est tout doux, mignon mais en même temps le drame pèse sur cette histoire. L’auteur arrive à nous embarquer totalement et à nous faire ressentir un pèle-mêle d’émotions. C’est un petit livre que je recommande vivement, comme tous ceux qui l’ont lu. En plus d’être retournée en plein dans les chansons de Dyonisos, j’ai aussi pour objectif de ne pas quitter Mathias Malzieu de vue et d’aller lire ses autres livres.

Note : 20/20

Book Jar

Partagez !

Laisser un commentaire