La tribu intégrale 01 : La maison des horreurs de Stéphanie Lepage

couv62697612Edition : La bourdonnaye

Prix : 12€99

Pages : 134

Chez les Monferreau, quand on aime son grand-père, on en reprend au dessert !
Pourtant, il serait plutôt vieille carne que doux agneau, Victor. Déformation professionnelle. Du temps de sa splendeur dans la vie active, il était tortionnaire. Ça laisse des traces. De sang, bien sûr, mais aussi psychologiques. Et génétiques, a prirori. Ce cher démon se retrouve ainsi à la tête d’une horrible famille qu’il mène à la baguette et dont les membres sont tous plus dérangés du ciboulot et pervers les uns que les autres. Ils vivent sous le même toit, dans une grande maison des horreurs à l’intérieur de laquelle ils peuvent commettre les pires méfaits. C’est qu’ils sont sept, les Monferreau, comme les péchés capitaux. Voilà qui en dit long.
Alors malheur à ceux qui croisent leur route. Malheur à Anne et Ludo, une sœur et un frère en cavale, que le destin pousse en ces terres maudites et qui, bien contre leur gré, vont faire éclore un à un, comme autant de fleurs vénéneuses, les pires secrets de ces horribles gens. Mais ne croyez rien de ce que vous lirez, n’ayez confiance en personne, doutez de tout et de tous, y compris de votre raison.
Une seule chose est sûre : malheur à ceux qui tombent aux mains de la tribu. On vous aura prévenus.

Un grand merci aux éditions La Bourdonnaye pour ce super roman qui a été un presque coup de coeur ! J’avais très hâte de ma lancer dans cette histoire qui m’avait l’air de coller pile avec ce que je lis d’habitude mais d’un autre côté, une fois qu’il a fallu le sortir, j’ai eu super peur de ne pas accrocher.

Mes angoisses avant de commencer ce livre sont très très vite parties. J’ai plongé directement dedans, je n’ai pas vu les pages passées et une fois arrivée à la fin je me suis dit « whaaaat !? ». Le style est tellement fluide et agréable que je ne voyais pas les pages défiler et une fois la dernière phrase lue j’ai eu une impression de pas assez. Je n’étais pas prête à finir le livre et à quitter l’univers, mais alors pas du tout ! Le seul bémol que j’ai pu trouvé sont les passages où j’avais l’impression que l’auteure divaguait pas mal et j’avais du mal à suivre. Toutefois, je me remettais très vite dans le bain et ma lecture reprenait son cours normal.

Ce qui m’a gardé aussi captivée c’est tout d’abord ce mélange du glauque et de l’horrifique avec la légèreté et l’humour. Cela m’a directement fait penser aux parodies de films d’horreur que l’on peut voir parfois mais en beaucoup mieux. De plus, plus on avance dans le livre et plus on se pose des questions et on se demande vraiment sur quoi on est tombé. L’auteure garde le suspense jusqu’au bout et ce que j’ai aussi beaucoup aimé c’est qu’elle laisse planer un certain mystère et la fin du livre n’est pas une suite de réponses à nos questions. Ce n’est pas une véritable énigme à déchiffrer mais Stéphanie Lepage nous donne largement de quoi tout comprendre avant de nous dire « vous avez donc compris ce qu’il se passe, parfait, on passe à la suite » (c’est un résumé très grossier). J’ai aussi adoré les personnages vraiment bizarres et flippants qui donnent tout son cachet au roman. Il n’y en a pas un pour rattraper l’autre, et même quand on pense tomber sur quelqu’un de bien, on se rend vite compte qu’en vérité chacun a sa part d’ombre et qu’elle est loin d’être petite.

Je n’ai qu’une hâte, avoir la suite entre les mains. La fin du livre n’est pas spécialement ouverte mais elle est tellement intrigante qu’il est impossible de ne pas savoir ce qui se manigance encore. J’adore ce premier tome, je vous le recommande vraiment chaudement ! J’ai aussi adoré découvrir cette façon de mettre en place une histoire, avec cette idée d’épisodes de séries. On pourrait croire que ce ne sont juste des gros chapitres mais en vérité, je trouve que tous les épisodes ont plus la forme de petites nouvelles à fin ouverte et j’ai trouvé ça original.

Note : 19/20

Partenariat

Partagez !

Laisser un commentaire