Le Chevalier au Lion de Chrétien de Troyes

couv785672   Malgré l’amour qu’il porte à son épouse, la belle Laudine, le chevalier Yvain s’en va combattre aux côtés du roi Arthur. Il a fait le serment de revenir au bout d’un an. Mais il manque à sa promesse et perd l’amour de Laudine… Désespéré, Yvain erre alors d’aventure en aventure, suivi par un lion à qui il a sauvé la vie. Saura-t-il gagner, par l’éclat de ses prouesses, le pardon de celle qu’il aime ?

 

Après avoir lu Le Passage Médiéval de Sabine Rochet qui se passe principalement au Moyen-Age, j’ai eu une soudaine lubie médiévale et à mon grand bonheur, j’ai dû lire Le Chevalier au Lion pour la fac. J’ai donc pu renouer avec ce contexte médiéval mais j’ai en plus découvert un auteur de cette époque et je suis loin d’être déçue !

Malgré un début un peu gauche puisque j’étais un peu perdue face à la disposition en vers (rassurez-vous, il existe des éditions avec une disposition linéaire), je me suis très vite plongée dans l’univers. Je ne me suis jamais vraiment intéressée par moi-même au cycle arthurien mais dès qu’il était abordé dans mes cours j’étais passionnée. Et je le suis encore plus maintenant que j’ai découvert Chrétien de Troyes ! J’ai beaucoup aimé le mélange des traditions médiévales et du merveilleux en particulier, mais aussi le rythme, le style et tout simplement l’intrigue en elle-même.

Alors que je pensais que Chrétien de Troyes n’était pas forcément un auteur abordable, j’ai été agréablement surprise de voir que je m’étais trompée. La lecture va toute seule car la construction est très simple. Certaines tournures sont, bien évidemment, un peu ancienne mais rien qui ne peut choquer et qui pourrait nous bloquer dans la lecture. Comme dit précédemment, j’ai eu un certain blocage au début suite à la mise en page sous forme de vers mais cela a vite été surmonté pour au final totalement entrer dans l’intrigue. Celle-ci est très complète et très bien agencée. Tout se suit de manière très fluide et une fois dedans, on a beaucoup de mal à en sortir. Le fait qu’il n’y avait pas de chapitres dans mon édition a accentué cet effet et il était très difficile de devoir lâcher le livre. Même si je me disais « il faut que je m’arrête », je ne m’arrêtais pas, tout simplement.

 

Je suis donc tombée sous le charme de Chrétien de Troyes et je me réconcilie de plus en plus avec le Moyen-Age. Sa bibliographie n’étant pas très grande il est fortement probable que je me mette à la lire entièrement car ce sont des lectures très agréables qui ne m’ont pas pris la tête malgré le côté assez scolaire (lectures de fac oblige, je ne peux pas me contenter de juste lire :p).

 

Edition : Le livre de Poche – Collection : Lettres Gothiques – Prix : 8€10 – Pages : 471 (version ancien français/français moderne)

Note : 15/20

 

Partagez !

6 thoughts on “Le Chevalier au Lion de Chrétien de Troyes”

  1. Coucou Céline,
    Je viens justement d’acheter un livre de Chétien de Troyes qui contient tous les romans de la table ronde pour mes cours,! ta chronique m’encourage à me plonger dedans !!
    Merci, et bonnes lectures !
    Bisous

  2. J’crois que je vais me laisser tenter, alors. C’que tu racontes donne envie de le lire. J’connais un peu le mythe arthurien grâce aux versions comiques de Kaamelott et des Monty Python mais ça m’intéresserait de connaitre la vraie histoire. Et puis j’ai envie d’entendre un langage d’une autre époque avec des aventures d’une autre époque. Je vais enchainer ça après mes lectures de Shakespeare, ce sera parfait.

Laisser un commentaire