Le journal de L. de Karine Carville

couv61977589Edition : Mots et cris

Prix : 17€ (papier)/0.99€ (numérique)

Pages : 330

Acheter sur Amazon (ebook uniquement)

Léanne est une brillante architecte à qui tout semble réussir. Même Martineau, son insupportable collègue, ne peut rivaliser avec elle. Seule ombre au tableau, le poids de ce journal qu’elle emmène partout avec elle pour y noter les moindres détails de son quotidien. Quelle drôle d’idée de confier par écrit tout ce qui se passe dans sa vie si routinière ! Est-ce la cause de ses sautes d’humeur de plus en plus fréquentes ? L’arrivée d’un homme dans son existence ne va-t-elle pas perturber un équilibre déjà fragile ? Pourra-t-elle continuer à tout écrire dans son journal ? Certains secrets pourraient se lire entre les lignes…

Merci à la maison d’édition qui m’a contacté pour recevoir ce roman époustouflant. J’attendais impatiemment de le recevoir, sachant que j’allais avoir un thriller entre les mains et que le côté journal intime me faisait de l’œil. Une fois à la maison j’ai eu hâte de me plonger dedans, j’ai très vite accroché à l’histoire quand je l’ai commencé et je sentais que j’allais vraiment beaucoup aimé. Ça n’a pas loupé, ce livre est un véritable coup de cœur !

J’avoue, certains pourraient trouver le début un peu long puisque rien ne laisse présager que l’on se plonge dans un thriller. Et pourtant, moi j’ai tout de suite adhéré et si je le pouvais, j’aurai lu ce livre d’une traite. Même si le début peut paraître banal (vraiment le tout tout début), j’avais envie de me plonger dedans, de découvrir Léanne et ce qu’elle pouvait bien nous cacher. Mais je vous avoue que la banalité qui peut prendre place aux premiers abords se fait vite oublier. Au bout de quatre petits chapitres je me disais « woh… Cette femme est cinglée ». Et à partir de là, le livre m’a obsédé.

J’ai trouvé que l’intrigue est très bien menée et l’on sent que l’auteure sait exactement où elle veut nous emmener. C’est un très bon thriller psychologique tenu d’une main de maître. Il y a plus d’une fois où je pensais avoir deviné le dénouement bien avant les dernières pages, ce qui m’a fait un peu peur, mais finalement il n’en était rien. Les révélations arrivent quand Karine Carville l’a décidé, parfois d’une manière brutale, parfois tout doucement. J’ai beaucoup aimé avoir l’impression de découvrir par moi-même le point clef de l’histoire alors qu’en réalité tout était calculé. Ici, malgré de grosses pistes qui nous laisse deviner le dénouement, l’auteure arrive tout de même à nous surprendre. La fin est vraiment inattendue et on ne peut plus arrêter d’y penser par la suite. Elle nous fait tellement réfléchir que l’on a qu’une envie une fois le livre fini, le relire. Le relire pour trouver le moindre petit indice qui pourrait se cacher dès le début du livre et essayer d’avoir un coup d’avance.

Je vous conseille Le journal de L. absolument ! Il est plutôt court, il est addictif et imprévisible. On entre tout doucement dans le bain pour finalement ne plus vouloir en sortir. Sans aucun doute, Karine Carville est une auteur qui m’interpelle et de qui je lirai sûrement les autres livres.

Note : 20/20

Partenariat

 

Partagez !

Laisser un commentaire