Le Seigneur des Anneaux, tome 03 : Le retour du roi de J.R.R Tolkien

couv33846267Titre V.O : The lord of the Rings : The return of the king (Traduit par Francis Ledoux)

Edition : Pocket (Parution en 2001)

Prix : 6€80

Pages : 503 (sans les annexes)

Acheter sur Amazon

Cold Winter Challenge

Dispersée dans les terres de l’Ouest, la Communauté de l’Anneau affronte les périls de la guerre, tandis que Frodon, accompagné du fidèle Samsagace, poursuit une mission presque désespérée : détruire l’Anneau Unique en le jetant dans les crevasses d’Oradruir, la Montagne du destin.
Mais aux frontières du royaume de Mordor, une mystérieuse créature les épie… pour les perdre ou les sauver ?

Il y a un an je vous parlais du second tome du Seigneur des anneaux (juste ici)et je vous disais que je lirais la suite très vite parce que j’avais adoré et que je ne pouvais attendre… Comme vous le voyez, j’ai finalement su prendre mon temps sans faire de crise d’hystérie et ce n’est que maintenant que je finis cette fabuleuse trilogie. Comme ses deux prédécesseurs, j’ai adoré Le retour du roi.

Je suis super heureuse d’avoir enfin fini cette trilogie et d’avoir viré une saga de ma PAL, enfin ! D’un autre côté, je suis tellement triste de quitter cet univers… Ça doit être pour ça d’ailleurs que j’ai pris autant de temps à le sortir. Par contre, je n’ai pas mis beaucoup de temps à me replonger dans l’histoire et dans l’univers de Tolkien ! Plus j’avançais dans les tomes et plus l’immersion était rapide. Et, alors que je ne suis absolument pas fan des très longs chapitres, comme vous le savez, ça ne m’a absolument pas dérangé ici. J’avais eu du mal avec cet aspect lors de ma lecture du premier tome, un peu moins avec le second tome et là je ne le prenais même plus en compte. J’avalais juste les pages dès que j’avais du temps pour cela. Je connais le dénouement de cette longue quête car j’ai vu les films avant de me plonger dans les romans mais ça ne m’a pas empêché de lire ce dernier tome comme si je découvrais tout de A à Z. Et d’ailleurs, la découverte était bien là puisque le roman, vous vous doutez bien, est bien plus complet que l’adaptation.

Encore une fois ça bouge beaucoup, la tension s’accroît rapidement jusqu’aux batailles que j’aime et j’adore (c’est un de mes aspects favoris de la trilogie, les grandes batailles). Je trouve que J.R.R Tolkien a vraiment un talent fou pour décrire les scènes de bataille. Il les rend grandioses et belles, il équilibre parfaitement les scènes de mort avec le reste. Malgré qu’il n’y ait pas les belles images du film on arrive parfaitement à visualiser ce qui se passe et les scènes ne perdent pas en intensité. L’action est géniale, le style de J.R.R Tolkien est magnifique, je ne sais pas comment on peut résister. Les descriptions, les actions, les personnages, tout est très bien travaillé, tout me plaît !

On pourrait croire, à me lire, que ce dernier tome a été un véritable coup de cœur. Et pourtant, ce n’est pas le cas. La fin du livre n’est pas forcément celle que l’on attend. J’ai eu très peur de voir que ce que je m’attendais à voir tout à la fin du livre se trouvait à 150 pages de la fin, à peu près. On pourrait qualifier ces dernières 150 pages d’énorme épilogue. Je pensais finir ce qui me restait du livre en une fois mais j’ai trouvé le début de cet « épilogue » ennuyeux et il a vraiment fallu que j’en sorte. Je pensais que ça allait être pénible, j’avais même hésité à reprendre la lecture et finalement, je me suis une nouvelle fois retrouvée à ne pas lâcher mon bouquin. On retrouve encore de l’action et ça m’a vraiment donné l’impression que l’auteur avait vraiment été au bout de son livre.  On pourrait dire que « la boucle est bouclée ». Ce que je vois souvent dans les intrigues c’est qu’il y a un avant les péripéties, les péripéties elles-mêmes, un dénouement et un tout petit épilogue pour dire rapidement ce qui arrive ensuite, histoire que la fin ne soit pas trop brutale. Là, Tolkien a pris son temps mais au moins, on ne peut pas dire qu’il n’ pas été au bout de son histoire. Ce qui s’est passé en dehors de la quête de Frodon est aussi abordé, ce qui se passe après, rien n’est laissé au hasard.

Si vous ne vous êtes pas encore mis aux Seigneur des anneaux, que vous êtes des récalcitrants comme moi il fut un temps, je vous conseille vraiment, vrrraaaaiiiimmmeeeennnt, de sauter le pas. Qui ne tente rien n’a rien ! Cette histoire est tellement géniale, Tolkien est un auteur avec tellement de talents, que je ne peux que vous conseiller cette trilogie culte, et Le Hobbit, que j’ai lu aussi et adoré (qui est écrit d’une façon bien différente puisqu’il l’a écrit pour ses enfants). Je suis tombée sous le charme, c’est un véritable bijou. Et je ne m’arrêterai certainement pas là en ce qui concerne J.R.R Tolkien, je vais me pencher sur ses autres livres, qu’ils soient en rapport avec la Terre du Milieu ou non.

Bon

Partagez !

Laisser un commentaire