Les contes des royaumes, tome 02 : Charme de Sarah Pinborough

couv51836499Titre V.O : Tales from the kingdoms : Charm (Traduit par Frédéric Le Berre)

Edition : Milady (parution le 18 avril 2014)

Prix : 12€90

Pages : 255

Acheter sur Amazon (numérique)

Cold Winter Challenge

Rappelez-vous les horribles belles-soeurs, le carrosse magique, le bal enchanté, la pantoufle de verre et l’éternel amour né au premier regard… et à présent, ouvrez ce livre et plongez dans la véritable histoire de Cendrillon, telle qu’elle n’a jamais été révélée… Cendrillon, le conte de fées revisité : cruel, savoureux, et tout en séduction.

Il n’y a pas si longtemps je me suis lancée dans Poison, le premier tome de la saga des Contes des royaumes et celui-ci m’avait convaincu de me lancer dans la suite. Je ne pensais pas m’y atteler aussi rapidement après le premier tome mais le challenge Cold Winter ayant pointé le bout de son nez, je me suis dit que ce livre serait parfait pour le thème « Réécriture de conte« . Sarah Pinborough a su une fois de plus m’emporter dans son univers et j’ai d’ailleurs préféré Charme à Poison.

Une fois de plus l’auteure nous a servi une réécriture totalement décalée des contes de fées habituelles et des versions un peu niaiseuses qu’on a l’habitude de nous pondre (oui, je pense au Disney). Comme le tome précédent, celui-ci n’est d’ailleurs pas à mettre entre toutes les mains, certaines scènes étant très sensuelles. Toutefois, j’ai trouvé ce deuxième tome plus soft, ce qui n’est pas pour me déplaire. Mais ce n’est pas seulement ça qui lui vaut une meilleure appréciation que Poison. J’ai trouvé que Charme était plus mature que son prédécesseur. J’ai eu l’impression d’une réelle prise de conscience des personnages dans ce tome, ce qui n’a pas été le cas pour Poison. Les intrigues sont différentes mais l’héroïne de Poison aurait pu se rendre compte de certains défauts aussi. Enfin ! J’ai aussi beaucoup aimé le lien les deux tomes. Je vous avoue ne pas m’être énormément penchée sur les avis de cette trilogie avant de me lancer, je ne savais donc pas que ça pouvait être lié. En vérité, je pensais que certains contes se croiseraient dans chaque tome mais pas qu’il y a aurait de véritable liens entre eux. Du coup, ce fut la bonne surprise pour moi. C’est bien amené, d’une manière très subtile. Ça commence avec quelques détails qui nous interpellent et attisent notre curiosité et se finit avec la résolution du mystère à la fin du livre.

J’ai aussi trouvé que le style était plus moderne. Je me suis d’abord demandée si je ne m’étais pas habituée au style de Sarah Pinborough et que je ne relevais donc plus les subtilités. Mais en y réfléchissant, je pense que c’est vraiment un peu plus moderne que le style de Poison. C’est un peu fou vu que c’est la même trilogie et surtout la même auteure, mais j’ai vraiment eu cette impression. J’ai d’ailleurs trouvé Charme bien moins féerique. Oui, il y a de la magie, des lieux enchantés et des sorcières, mais j’ai trouvé que c’était très léger, je pense que ça a joué sur mes impressions.

Pari réussi pour l’auteures encore une fois, j’ai adoré voir les personnages d’un de mes contes favori traîné dans la boue et perdre leur prestige des contes originels et le Disney (désolé mais je ne pouvais pas ne pas y penser). En parlant de Disney, j’ai d’ailleurs très envie de revoir les films Cendrillon maintenant. Ce deuxième tome ne m’a pas transcendée et ce n’est pas du tout un coup de cœur, mais j’ai encore passé encore un bon moment et ce sera avec plaisir que lirai le dernier tome.

Bon

Partagez !

Laisser un commentaire