L’insigne du boiteux de Thierry Berlanda

Un assassin, qui se fait appeler le Prince, exécute des mères de famille sous les yeux horrifiés de leurs jeunes fils âgés de 7 ans. Opérant à l’arme blanche avec une rare sauvagerie, le meurtrier taille ses victimes en lanières. Telle est la punition qu’il inflige. Mais qui punit-il ? Et de quoi ?
Pour répondre à ces deux questions fondamentales, le commandant Falier s’adjoint les services du professeur Bareuil, spécialiste des crimes rituels, « retraité » de la Sorbonne, et de Jeanne Lumet, qui fut sa plus brillante élève. Or la jeune femme est mère d’un petit garçon de 7 ans. Détail qui n’échappera sans doute pas au Prince…

Grâce à ce partenariat j’ai pu lire et découvrir un policier au top !  Encore merci à l’auteur de m’avoir envoyé son livre, j’ai passé un très bon moment. Du début à la fin j’ai été prise dans l’intrigue. On arrive directement dans le vif du sujet. Il n’y a pas une espèce d’introduction un milliard de fois trop longue que l’on retrouve parfois au début de certains romans policiers. Dès les premiers instants j’ai été intriguée et il est vite devenu une évidence que j’allais adorer ce livre. L’intrigue est très bien ficelée et nous tient jusqu’au bout. J’étais tellement dans ma lecture que j’en oubliais parfois de respirer, que j’étais stressée et que j’avais peur pour moi (surtout quand j’étais seule à la maison).

L’enquête est très bien ficelée. Je ne dirai pas que c’est le meilleur policier de ma vie (j’en ai lu des plus complexes et plus prenants) mais quand même, on se retrouve un peu perdu au milieu de tout ce monde. L’auteur a très bien mis en place le suspense et le mystère, ce qui nous fait aller dans plusieurs directions différentes. De plus, l’intérêt pour Le Prince est présent dès le début, le mystère se met en place très très vite autour de lui, au point que j’essayais de trouver le moindre indice un peu partout dans le roman (et bien sûr je me suis faite bernée, comme d’habitude). J’ai beaucoup aimé la résolution de l’enquête qui était riche en rebondissements (et qui a bien fait travaillé mon petit cœur). Par contre, le gros bémol est la toute fin du roman. J’ai trouvé ça un peu bâclé, un peu trop simple. En effet, un personnage aussi intriguant et énigmatique (aucun nom ne sera dévoilé) ne peut pas se contenter d’une explication bateau et d’une poignée de main (j’espère que cette explication est vague, je ne veux spoiler personne). Toutefois, même si ça a été la dernière impression du roman, étant donné que c’est le dernier chapitre, je garde un très bon souvenir de lecture. C’est un policier très bien écrit qu’on a juste envie de dévorer.

Je le recommande vivement aux amateurs du genre, ou même à ceux qui veulent débuter, même si certains passages sont plutôt gore (enfin ça moi j’adore :D). J’ai hâte d’en découvrir plus de l’auteur, qui maîtrise son sujet à la perfection. De plus, le livre est bien écrit, de manière moderne. On retrouve des vulgarités, dans les dialogues en particulier, mais ça rend les choses tout simplement plus cohérentes. Après tout, qui n’a pas insulté la terre entière par énervement ?

Edition : La Bourdonnaye – Collection : Intrigues – Prix : 4€99 (ebook) – Pages : /

Note : 17/20

Partagez !

Laisser un commentaire