Maudit Mercredi de Nicci French

9782266257336Edition : Pocket

Prix : 8€40

Pages : 632

Ce mercredi-là, Ruth Lennox, épouse et mère aimée, est sauvagement assassinée. Aide-soignante charitable et voisine exemplaire, voilà une femme sans histoires, pensait l’inspecteur Karlsson. Jusqu’à ce que les langues se délient… Face aux mensonges d’une famille meurtrie, Karlsson a besoin de la psychothérapeute Frieda Klein, qui n’a pas son pareil pour déceler les noirs secrets de l’âme.
Mais sera-t-elle en mesure de l’aider ? Traumatisée par une récente agression, elle est mêlée de manière personnelle à l’affaire. Et ses méthodes de travail suscitent plus que jamais la critique, quand d’étranges intuitions la mènent sur la piste de jeunes filles disparues auxquelles personne ne s’intéresse… À corps perdu, Frieda se lance à la poursuite d’un tueur en série ignoré de tous. À moins qu’il ne soit que la projection de ses propres angoisses ?

Encore une fois, merci aux éditions Pocket pour ce second envoi ! Je ne connaissais absolument pas Nicci French et c’est vraiment la quatrième de couverture qui m’a attirée. Résultat des courses, ça a parfois été laborieux mais je garde tout de même un super souvenir de lecture.En général, je trouve que Maudit Mercredi est un très bon thriller. Cependant, j’ai eu du mal à entrer dans le livre car les personnages parlaient d’événements précédents qui ne nous sont pas forcément expliqués. Le gros soucis qui s’est imposé à moi est que ce livre est un troisième tome ! A cause de ça, j’ai eu un mal fou à entrer dans le livre. Heureusement je me suis accrochée et j’ai bien fait. Le livre est aussi un peu long à démarrer mais c’est pour mieux apprécier notre lecture par la suite puisque ce livre entremêle plusieurs intrigues.

Toutefois, toutes les intrigues ne se mettent pas en place en même temps et, comme je l’ai dit, ça prend du temps à vraiment se mettre en route. Le roman se base essentiellement sur Frieda Klein et le roman démarre vraiment quand elle a toutes les clefs en main mais malheureusement, ça n’arrive pas très vite. Il m’a fallu un petit moment pour vraiment entrer dans le bain mais une fois dedans, impossible d’en sortir. Le roman nous laisse sous tension presque tout du long, on est dans un espèce de brouillard jusqu’au moment où les auteurs décident qu’il est temps de nous en sortir. On pense avoir le coupable mais ce n’est pas lui, on va vers une autre piste, pour repartir sur encore une autre et, comme pour tout bon thriller, c’est très agréable. C’est perturbant, mais agréable.

En ce qui concerne les personnages, j’ai eu un peu de mal à vraiment m’y attacher car je suis un peu arrivée comme un cheveu sur la soupe si je puis dire, mais je peux vous dire que Bradshaw, lui, m’a bien emmerdé. Je l’ai trouvé un peu opportuniste et dès qu’il intervenait dans un dialogue j’avais envie de le gifler. J’ai tout de même eu un bon feeling avec Frieda mais je vous avoue que ça n’a pas été plus loin.

J’ai donc découvert deux super auteurs réunis sous un seul nom et je pense me pencher un peu plus sur Nicci French. Malgré des débuts laborieux, je ne vous dit pas laisser ce livre de côté si vous n’avez pas lu les précédents car c’est totalement faisable de le lire sans devoir lire les tomes précédents avant, j’en suis bien la preuve ! Si vous avez d’autres livres à me conseiller de ces deux auteurs, je suis preneuse !

Note : 14/20

Partenariat

Partagez !

Laisser un commentaire