Meurtres en majuscules de Sophie Hannah

couv41881903Et dire que Hercule Poirot voulait prendre des vacances pour reposer ses petites cellules grises en surchauffe ! Pour cela, au lieu de prendre le large, il choisit de se réfugier incognito dans une pension londonienne. Et voici que l’aventure frappe à sa porte, alors qu’il souhaitait se mettre au vert.
Trois cadavres, le même jour, dans le même hôtel, dans trois chambres différentes, assassinés de la même façon et retrouvés avec un bouton de manchette dans la bouche ! C’est trop tentant pour Hercule Poirot, qui s’immisce joyeusement dans l’enquête de l’inspecteur Catchpool… à la grande joie de ce dernier.

 

Je suis totalement fan d’Agatha Christie. Alors quand en septembre j’ai entendu parler de ce livre aux informations… J’ai d’abord dit que j’allais attendre la sortie poche ^^. Mais vous commencez sûrement à me connaître, j’ai craqué bien avant ! Je ne savais pas trop quand il aurait pu sortir de ma PAL, j’ai donc sauté sur l’occassion de le lire en l’intégrant dans mon challenge 1 mois, 1 consigne, pour le mois de janvier.

Le fin mot de cette histoire est que j’ai beaucoup aimé ce policier ! Je ne savais pas trop comment prendre ce livre car j’avais très hâte et en même temps très peur de le découvrir. Ce fut au final une bonne surprise. L’auteur a réussi à garder l’esprit d’Hercule Poirot, a mis en place une très bonne intrigue et son style est sûre et addictif. Je ne m’étais pas renseigner sur sa bibliographie, je ne savais donc pas qu’elle était auteure de thrillers et j’avais donc peur de trop vite deviner le fin mot de l’histoire.

Heureusement, il n’en est rien et le lecteur est berné du début à la fin. L’auteur a réussi à mettre en place une enquête qui tient très bien la route, en particulier grâce à sa complexité et à tous les éléments qui s’entremêlent. De plus, impossible de lâcher le livre grâce au fameux Hercule Poirot. C’est un personnage très attachant malgré ses petites manies (un peu comme Monk mais en moins psychotique) et qui a toujours une longueur d’avance sur nous, ce qui fait que l’on veut tourner les pages encore et encore jusqu’à ce que le fin de mot de l’histoire nous soit dévoilé. Et comme avec chaque policier, c’est avec plaisir que l’on se retrouve totalement perdue et qu’on ne comprend pas qui est le coupable.

Toutefois, ce livre a un gros bémol pour ma part, la fin, qui gâche un peu tout… Etre au coeur d’une enquête très complexe est très intéressant pour le lecteur, encore faut-il que le dénouement tienne la route. Ici, on est face à quelque chose de très décousu et très compliqué à comprendre, je trouve. Je pense que l’auteure a voulu mettre beaucoup de chose dans son livre pour berner au mieux le lecteur et malheureusement, ça devient difficile de tout dénouer à la fin. C’est pourquoi je me suis sentie un peu perdue et il fallait vraiment que je me concentre car il y avait trop de choses, trop de diversions.

Hormis ça, c’est une bonne enquête policière que je recommande vivement. J’ai trouvé ça extrêmement chouette de découvrir Hercule Poirot vu par un autre auteur qu’Agatha Christie. Sophie Hannah a réussi a gardé l’esprit de « la reine du crime » tout en faisant quelque chose de totalement nouveau.

Edition : Le Masque – Collection : Grands Formats – Prix : 20€90 – Pages : 352

Note : 17/20

 

 

 

Partagez !

Laisser un commentaire