Le mystère Henri Pick de David Foenkinos

couv15895109Edition : Gallimard (Parution le 31 mars 2016)

Prix : 19.50€

Pages : 286

Acheter sur Amazon

En Bretagne, un bibliothécaire décide de recueillir tous les livres refusés par les éditeurs. Ainsi, il reçoit toutes sortes de manuscrits. Parmi ceux-ci, une jeune éditrice découvre ce qu’elle estime être un chef-d’œuvre, écrit par un certain Henri Pick. Elle part à la recherche de l’écrivain et apprend qu’il est mort deux ans auparavant. Selon sa veuve, il n’a jamais lu un livre ni écrit autre chose que des listes de courses… Aurait-il eu une vie secrète? Auréolé de ce mystère, le livre de Pick va devenir un grand succès et aura des conséquences étonnantes sur le monde littéraire. Il va également changer le destin de nombreuses personnes, notamment celui de Jean-Michel Rouche, un journaliste obstiné qui doute de la version officielle. Et si toute cette publication n’était qu’une machination?

J’avais tellement hâte d’avoir le dernier David Foenkinos entre les mains ! Après Charlotte, j’étais très curieuse de savoir à quoi ressemblerait le prochain et ça y est, je le sais  ! Etant donné qu’il sortait juste avant que je ne parte en vacances, j’avais décidé de l’acheter là-bas et de le lire. Il n’a vraiment pas attendu longtemps dans ma PAL, peut-être deux jours, et il ne m’en a fallu pas fallu plus pour le lire. J’ai adoré Le mystère Henri Pick, c’est encore une fois un coup de cœur !

Ça a été un véritable plaisir de retrouver l’écriture de David Foenkinos et de le retrouver dans une histoire plus légère que celle de Charlotte. Comme à chaque fois que je me plonge dans un de ses romans, j’avais envie de mettre des post-its sur presque toutes les pages tellement j’ai adoré (re)découvrir ses tournures de phrases. J’ai adoré ses petites notes en bas de page qui, comme dans La délicatesse, précisent des points anodins. J’ai adoré les images utilisées par l’auteur, les dialogues, bref,j’ai tout aimé. J’avais à peine fini le roman que je savais que j’allais le relire un jour.

Le mystère Henri Pick est un mystère littéraire très intéressant à suivre. Mais ce roman n’est pas seulement une enquête pour savoir ce qui se cache derrière le mystère Henri Pick, c’est aussi un roman de vie. En effet, cette découverte va avoir un impact sur la vie de nombreux personnages. On prend un réel plaisir à les suivre car on s’accroche très vite à chacun d’entre eux, mais ce n’est pas tout. On veut aussi savoir exactement qui est cet Henri Pick et d’où vient ce roman qui fait tant parler. J’ai d’autant plus adoré que David Foenkinos fait référence à des maisons d’édition, des critiques littéraires, des émissions et des magasines bien connus de tous, ce qui ancre vraiment le récit dans notre réalité. On a des repères, on s’y retrouve très bien et ça nous donne envie qu’il existe réellement une bibliothèque de livres refusés pour peut-être vivre cette histoire un jour. Ce roman est aussi une véritable déclaration d’amour à la littérature, toute la littérature. David Foenkinos met ici en avant l’amour des mots. Le mystère Henri Pick dénonce que ce n’est pas toujours le dur travail de l’auteur qui est récompensé mais les efforts pour la communication autour du livre, sans pour autant partir dans un discours virulent qui pointerait du doigt certaines maisons d’éditions ou certaines personnes en particulier. Au contraire, c’est sur le ton de l’humour, même si on sent bien évidemment derrière tout cela que David Foenkinos préfère mettre en avant le travail d’écriture et non la communication.

Le mystère au sein du roman est simple, mais on adore le suivre. On le perd parfois un peu de vue mais il est toujours présent, même si c’est en arrière plan, pour finalement revenir sur le devant de la scène et nous surprendre à la fin ! Je ne m’attendais absolument pas à cette fin là, j’ai beaucoup aimé ! J’ai totalement accroché à ce roman, de la première à la dernière page. J’étais partagée entre l’envie de le dévorer pour savoir le fin mot de l’histoire tout de suite et l’envie de le lire lentement pour faire durer le plaisir. Je vous conseille ce roman avec toute la force de mon cœur, comme à chaque fois que je parle d’un David Foenkinos, en fait.

Très bon

Partagez !

Laisser un commentaire