Revival de Stephen King

couv72853058Titre V.O : Revival : a novel

Edition : Albin Michel

Prix : 23€50

Pages : 438

Acheter sur Amazon

La foudre est-elle plus puissante que Dieu ?

Il a suffi de quelques jours au charismatique Révérend Charles Jacobs pour ensorceler les habitants de Harlow dans le Maine. Et plus que tout autre, le petit Jamie. Car l’homme et l’enfant ont une passion commune : l’électricité.
Trente ans plus tard, Jamie, guitariste de rock rongé par l’alcool et la drogue, est devenu une épave. Jusqu’à ce qu’il croise à nouveau le chemin de Jacobs et découvre que le mot « Revival » a plus d’un sens… Et qu’il y a bien des façons de renaitre !
Addiction, fanatisme, religion, expérimentations scientifiques… un roman électrique sur ce qui se cache de l’autre côté du miroir. Hommage à Edgar Allan Poe, Nathaniel Hawthorne et Lovecraft, un King d’anthologie.

Le dernier Stephen King arrive en France, bien évidemment je me jette dessus ! Tout avait été calculé pour que le 01 octobre (jour de sa sortie officielle, même si les libraires l’ont mis en rayon un peu avant) je plonge dans ce nouveau roman. J’avais hâte de m’y mettre, je savais que j’allais adorer ce que je lirais mais je ne pensais pas que j’allais le dévorer ! Il ne m’a fallu que trois jours pour le terminer et, comme prévu, j’ai été sous le charme de ce que j’ai lu.

Ce qui m’a directement attirée et plu dans ce livre est le sujet que j’ai trouvé très original. Personnellement, je n’avais jamais vu ou entendu parler de roman parlant de l’électricité comme l’a fait Stephen King. Rien que pour ça, vous devriez jetez un coup d’œil. King introduit doucement mais sûrement son sujet en ajoutant plein de détails angoissants, dérangeants, au fil de l’intrigue jusqu’à arrivée à une fin qui vous glace le sang. Au premier abord, on pourrait croire qu’il se ne se passe grand chose, qu’il faut lire 90% du roman avant d’avoir vraiment quelque chose mais l’intrigue est en vérité très riche et savamment construite. Chaque détails comptent et tous trouvent leur place et son sens au fur et à mesure. Le récit est empreint de nostalgie et d’anecdotes ce qui le rend très personnel, le roman étant construit comme si le personnage principal, Jamie, l’avait écrit lui-même, comme une sorte de journal. Je vous avoue ne pas avoir été fortement marquée par Jamie, mais j’ai beaucoup aimé qu’il ait pris le temps de raconter son histoire en détail, pas seulement les épisodes avec Charlie Jacobs. Mais le vrai petit plus du roman, sont les références à Joyland. Ce n’est pas seulement un petit clin d’oeil, c’est tout un lien qui s’est créé et j’ai adoré.

En parlant de Charlie Jacobs, c’est lui que j’ai vraiment apprécié ! J’ai toujours eu un faible pour les personnages perturbés, j’ai été servie avec notre cher révérend. Il m’a tout de suite intriguée et plus le roman avançait plus je me passionnais pour lui. Il est obsédé par l’électricité, essaie par tous les moyens d’avancer dans son projet et n’a aucun scrupule à faire passer ses intérêts avant le bien-être des autres. Il passe pour le méchant de l’histoire, il pourrait paraître insupportable mais on ne peut totalement le détester car son histoire nous est aussi racontée et on ne peut passer à côté de ses failles, ce qui le rend très intéressant. Ce n’est pas juste le vilain du roman, c’est un homme qui s’est perdu.

Si vous hésitiez encore à vous procurer Revival, j’espère maintenant vous avoir fait changer d’avis. C’est un véritable retour aux sources après deux romans un peu hors des sentiers battus, Joyland et Mr Mercedes, un roman qui m’a tout de suite fait penser à Shining de par sa construction. Encore une fois, je suis loin d’être déçue ! Stephen King a su me surprendre, à attirer mon attention sans jamais qu’elle ne décroche, c’est une fois de plus un roman à la hauteur de sa réputation.

Note : 18/20

 

Partagez !

7 thoughts on “Revival de Stephen King”

  1. Hello !!

    De plus en plus, je vois que les personnes de blogo sont adeptes à Stephen King. Ceux que j’ai dans ma PAL viennent depuis ta chaîne et ton blog et shame on me, mais je n’en ai pas encore commencé un seul… J’avais essayé cet été pour lire « Dôme T1 » c’était vraiment celui qui me tentait le plus, mais à chaque fois, j’ai peur d’avoir peur ou de ne pas accrocher au style… Je sais que c’est futile et qu’il faudrait que je me jette à l’eau, mais je ne sais pas trop quoi faire, malgré que ce nouveau roman, me tente bien étant donné que je suis baignée dans l’électricité depuis petite vu que mon père est du métier… Rien à voir sans doute, mais rien que ton avis ça me donne envie d’en savoir plus.
    J’espère que pour 2016 je ferais l’effort d’en lire 1 ou 2, au moins la série DOME pour savoir comment est la vraie fin, car je trouve que la saison 3 de la série tourne vraiment en jus de boudin…
    Bisouille à toi Céline !

    Justine.

    1. Haha je suis trop contente que les King de ta PAL viennent de moi 😀 !
      Je n’ai pas encore lu Dôme, j’ai essayé de le lire deux fois mais à chaque fois je pensais à autre chose et je les ai reposé pour un livre plus court et plus sanglant xD. Mais bon, je les sortirai un jour c’est sûre :p. Par contre j’ai pas regardé la série et je sais pas si je le ferais, on verra quand je connaîtrai l’histoire des livres :).
      Bisous <3

      1. De rien avec plaisir ! J’avais essayé moi aussi pour DÖME et comme toi, j’ai vite changer pour un autre. La série, je la trouve pas mal mais la saison 3 qui est diffusée en ce moment, elle commence à tourner en rond et ce n’est pas si intéressant que ça. Je vais voir si la fin est bien, mais tout compte fait, je lirai les romans à coup sûr !
        Je n’aime pas trop lire des thrillers, car j’ai la peur d’avoir peur en fait… C’est un peu bizarre, mais c’est ce que je ressens alors que beaucoup de livres me plairaient dans ce genre-là. Si une lecture commune te tente un de ces quatre y a aucun problème pour moi ^^ ce sera avec plaisir.
        Bisous à toi aussi <3

          1. Oui vaut mieux mais en ce moment c’est compliquer… Je n’arrive pas à lire quoi que ce soit. Donc je préfère attendre un peu, histoire que je puisse bien lire à mon rythme.

Laisser un commentaire