SERIE TV – Thirteen Reasons Why

Je dois vous avouer que je ne pensais pas faire un article sur cette série un jour mais après vu le dernier épisode, j’avais vraiment besoin de vous en parler. Globalement, les avis que j’ai vu sont dithyrambiques et tout le monde trouve la série parfaite, ou presque. J’ai un avis un peu plus mitigée, si je puis dire.  Je n’en dis pas plus, je vous laisse avec la suite.

L’intrigue

J’ai beaucoup aimé comment la série est construite. Le fait que chaque épisode soit une face de cassette permet de pouvoir écrire une petite histoire indépendante pour chaque épisode, tout en l’encastrant dans un grand tout. Ça permet également de donner du relief à chaque personnage secondaire, de ne pas tout concentrer sur Clay et Hannah. Néanmoins, j’ai trouvé que ça engendrait beaucoup de lenteurs également. Hannah allant de ce qui l’a le moins touchée au pire, toute la tension se concentre beaucoup plus dans la seconde partie de la saison. J’avoue donc avoir eu du mal parfois à vouloir avancer. J’ai enchaîné les deux premiers épisodes mais après il y a eu un temps où j’ai dû un peu me forcer pour rester concentrée.

Mon ressenti

Mais malgré l’ennui, les émotions face à cette série sont restée très intenses ! On ne peut pas rester indifférent face à la détresse d’Hannah et ce, dés le début. Même si elle porte un masque, qu’on la voit beaucoup sourire et qu’elle ne se laisse pas abattre, on ressent tout du long la souffrance qui pèse sur ses épaules. J’ai plus d’une fois été révoltée face à la série, j’ai plus d’une fois pleurer comme une madeleine également. Thirteen reasons why montre à la perfection comment quelque chose qui peut paraître anodin peut ronger et détruire petit à petit une personne. Katherine Langford joue à la perfection et sa performance est exceptionnelle. Le personnage d’Hannah est un personnage qui m’a marquée et me marquera encore.

Un message fort

Le harcèlement est bien représentée, au point que certains passages ont vraiment été dérangeant. De plus, on n’a pas hésité à montrer des scène d’une violence psychologique très forte, rien ne nous ai épargné. Mais on sent bien que le but de la série n’est pas d’être dans le « m’as-tu vu » et le choc, le message qu’elle passe est important et doit être entendu de tous. On a tous déjà été bourreau, la plupart du temps sans s’en rendre compte, et cette série permet d’ouvrir les yeux. En la regardant il m’est arrivé de repenser à des choses dites sur le coup de la colère ou de la jalousie au collège/lycée et je me suis dit « merde… Et si ça avait eu un effet boule de neige qu’est-ce qui aurait bien pu arriver ? ». Thirteen Reasons Why est la série qui remet les idées en place.

Mais elle passe aussi un certain message positif malgré tout. J’ai trouvé que l’attachement de Clay envers Hannah était très fort et plus la série avançait, moins je comprenais pourquoi il était sur une des cassettes (jusqu’à ce que je vois l’épisode correspondant bien sûr !). Malheureusement, il était trop tard pour agir pour Clay, mais pour nous, cela permet de nous montrer qu’une main tendue, un sourire, un soutien à quelqu’un que nous pensons être en retrait pourrait tout changer dans sa vie.

Et le gros coup de gueule pour la fin…

Je ne suis pas du tout mais alors PAS DU TOUT contente de la fin ! Je parle ici des dernières minutes du dernier épisode. Les toutes dernières images de la série sont assez banales et quand le générique est apparu, j’ai été choquée de voir une fin aussi ouverte. J’en étais restée sur le fait qu’une deuxième saison était envisagée mais rien n’était validé, j’ai appris en finissant la première qu’elle aurait bien lieu. Et je ne suis pas d’accord. Pour moi, c’est vraiment l’art de gâcher la série. 13 Reasons Why a un message fort à faire passer et il passe très bien en une saison. Je pense que le pari était gagné haut la main avec cette saison. On a vu les conséquences de ces choses que l’on pense être de petits riens, les conséquences du harcèlement, alors pourquoi étirer le tout avec une nouvelle saison ? On aurait un peu étoffer la fin, finir sur un événement marquant (j’ai une idée bien précise en tête mais je ne peux rien dire sans vous spoiler) qui donnerait une fin ouverte à la réflexion (mais pas pour une autre saison) et on était bon ! On avait une mini-série marquante, qui aurait traversé les années malgré ses petits défauts, aurait fait réfléchir plus d’une personne et voilà. Mais non, il en faut toujours plus, toujours. Le filon va être plus qu’usé, ça risque même de s’essouffler et le message sera, pour moi, perdu.

Partagez !

1 thought on “SERIE TV – Thirteen Reasons Why”

  1. Même si j’ai trouvé certains épisodes inégaux, j’ai adoré suivre tout au long de l’écoute de ces cassettes. Il m’a incroyablement touché par ses remords et la fatalité qui le touche. Tout en écoutant les cassettes, il s’imagine la manière dont il aurait pu réagir à différents moments, mais le constat est là, Hannah ne pourra pas revenir. J’ai aussi été très touchée par les parents qui n’ont aucun moyen de comprendre la décision de leur fille.

    Avant d’avoir vu le dernier épisode, je savais déjà que la série allait être renouvelée et je n’étais pas d’accord. Pour moi, cette saison suffisait, il n’y avait aucun intérêt à étirer la série en décevant le public. Mais après cet ultime épisode, c’est vrai que je me pose la question. Les producteurs de la série peuvent nous jurer qu’ils ne pensaient pas au départ renouveler la série et qu’ils attendaient de voir les audiences, mais ce dernier épisode est clairement là pour apporter des « cliff-hangers » pour une suite. Ils ont piégé les téléspectateurs en donnant évidemment envie de savoir le comment du pourquoi de certains choix des divers personnages. Peut-être qu’ils auraient pu boucler tout ça avec un seul épisode, c’est vrai. Mais je serais tout de même là pour regarder la suite.

Laisser un commentaire