Simetierre de Stephen King

couv13728295Titre V.O : Pet sematary

Edition : Le livre de poche

Prix : 7€50

Pages : 635

Louis Creed, un jeune médecin de Chicago, vient s’installer avec sa famille à Ludlow, charmante petite bourgade du Maine. Leur voisin, le vieux Jud Grandall, les emmène visiter le pittoresque vieux « simetierre » forestier où des générations successives d’enfants de la localité ont enterré leurs animaux familiers. Mais, au-delà de ce « simetierre », tout au fond de la forêt, il en est un second, et c’est un lieu imprégné de magie qui vous enjôle et vous séduit par de mystérieuses et monstrueuses promesses. Bientôt, le drame se noue, et l’on se retrouve happé dans un suspense cauchemardesque, tellement affreux que l’on voudrait s’arracher à cette lecture…

 

J’ai acheté ce livre il y a bien longtemps, en pensant que ce serait un roman que je le lirais très rapidement. J’en ai fait passé d’autres avant, et puis est arrivé un magasine qui nous apprenait que Stephen King déteste ce livre. Il le trouve trop sombre, sans moral, négatif… Pour tout vous dire, il est même tombé malade lors de l’écriture d’un des passages du livres (oui bon, j’arrête avec sa biographie). Quand j’ai lu ça, il a tout de suite fallu que je lise ce livre ! Et bien évidemment, il a encore attendu quelques mois. J’ai donc profité du challenge Stephen King 2015 pour le mettre dedans, afin d’être sûre de le lire ! Voilà, c’est chose faite et oh mon Dieu ! Ce livre est un véritable coup de coeur !

Ce roman est entré en une fraction de seconde dans mon top 5 des meilleurs romans de Stephen King. Celui-ci le trouve affreux, moi je le trouve fabuleux ! C’est du glauque pour du glauque, il n’y a rien de positif, un véritable roman d’horreur pure. L’atmosphère ne fait que devenir de plus en plus pesante au fil des pages et, comme à son habitude, Stephen King prend le temps de mettre en place toute l’horreur du roman, tout en rendant la tension quasi palpable. Cela tient en grande partie à l’intrigue bien sûr, mais aussi aux personnages. Certains sombrent dans la peur, d’autres dans la folie et le lecteur ne peut que les suivre sur cette pente glissante jusqu’au véritable enfer des dernières pages. Ce sont d’ailleurs celles-ci qui nous coupent le plus le souffle. Comme à son habitude, Stephen King laisse le temps à l’angoisse de s’imprégner en nous jusqu’à ne plus nous laisser respirer pendant les 200 dernières pages. L’action est beaucoup plus rythmée vers la fin mais le reste du roman n’en reste pas moins intéressant, il joue juste un peu plus sur la psychologie et moins les actions directes. On nous angoisse, un peu, beaucoup, ça devient l’apothéose de l’angoisse et finalement on passera une mauvaise nuit. Ça donne envie n’est-ce pas ? Rien que cette phrase devrait vous donner envie de vous plonger dans ce livre !

Pour cette histoire 100% horrifique, Stephen King ne fait pas dans la demi-mesure car il aborde un thème des plus sombres, la mort. Survivre à nos proches, la peur de la mort, le mal-être après la mort d’un être cher… Mais au milieu de tout ça il n’y a nul espoir. Aucun personnage n’est assez fort pour ressortir grandi de l’histoire, il n’y a même pas de véritable moral dans ce roman, à mon sens. L’auteur a atteint un tel seuil d’horreur qu’il s’est permis des scènes abominables. J’ai même dû arrêter ma lecture à un certain moment pour me remettre de l’horreur de ce que je venais de lire. La description de l’action est tellement précise qu’il est impossible de ne pas être à la limite du dégoût. C’est un roman qui commence de manière assez sereine pour finir dans le morbide pur, si je puis m’exprimer ainsi. On pourrait presque dire que ce livre est malsain ça a vraiment été mon ressenti final. De plus, le manque de notes ou de remerciements de la part de l’auteur n’ont fait que confirmer cette impression et c’est en voyant cela que j’ai vraiment compris à quel point il n’aimait pas son livre.

Quoiqu’il en soit, même si je vous dépeins le portrait d’une intrigue très lugubre, LISEZ CE LIVRE ! Je le conseille et le re-conseille, même sur mon lit de mort je vous le conseillerai (avec Shining, vous me connaissez). Si vous voulez vous faire une belle frayeur suivie d’une petite insomnie, ce livre est vraiment fait pour vous. Si vous êtes du genre à lire vos livre en fonction des périodes de l’année, foncez sur le livre et gardez le bien au chaud pour Halloween, c’est le livre parfait pour cela. Même avec une intrigue qui l’a rendu malade et qu’il n’aime pas, Stephen King arrive à nous faire un chef-d’oeuvre d’horreur, c’est bien le maître.

Note : 20/20

Challenge Stephen King 2015

 

Partagez !

Laisser un commentaire