Le tueur sans nom, épisode 02 de Karine Carville

ce310c7e-6aec-4cbd-a428-446dd909475cEdition : Mots et cris (Parution le 10 avril 2016)

Prix : à venir

Pages : / (epub)

Acheter sur Amazon

Des familles entières sont assassinées dans la région parisienne et les flics sont sur les dents. Aucun lien ne semble les relier les unes aux autres, si ce n’est la façon particulière dont le tueur se débarrasse des enfants. Très vite, le lieutenant Karen Spergo soupçonne que l’enfance du psychopathe est liée à ces crimes horribles, mais parviendra-t-elle à lire son histoire dans le sang qu’il laisse derrière lui ?

Le premier tome à peine chroniqué me voilà avec la suite entre les mains ! Merci à l’auteure d’avoir décidé de me l’envoyer si rapidement, je vous avoue que j’en avais vraiment besoin et quelle suite ! Le premier épisode du Tueur sans nom m’avait déjà énormément plu mais ce deuxième épisode encore plus.

Tout d’abord, on entre directement dans le vif du sujet. C’est comme si on reprenait un chapitre au milieu d’un livre, Karine Carville reprend vraiment là où elle en était, on ne doit pas se farcir un petit résumé de ce qui s’était passé avant. Pour ceux qui liront les épisodes dans un laps de temps assez long, ceci est un vrai bémol mais étant donné que j’ai personnellement prévu de ne pas les laisser traîner, je suis très satisfaite de ce choix.

Ensuite, c’est un épisode dans lequel on commence à comprendre des choses, à comprendre un certain schéma. Nous avons des réponses à certaines de nos questions mais de nouvelles se posent sans cesse et l’envie d’aller toujours plus en avant dans l’histoire est toujours présente. Karine Carville sait là où elle veut nous mener et ça se sent. On sent que l’auteur nous berce d’illusions pour mieux nous surprendre par la suite, on aime et on en redemande jusqu’au dénouement. Ce que je pensais avoir deviné à la fin du premier épisode se précise, je pense maintenant ne pas avoir fait fausse route et j’espère vraiment ne pas me tromper parce que ça promet une suite haute en couleurs !

Je ne vous en dit pas plus, je veux juste vous faire languir et vous donner plus qu’envie de ne pas abandonner cette petite série de quatre épisodes. En tout cas, moi, je suis entièrement convaincue et je me ruerai sur la suite jusqu’à atteindre la dernière page du dernier épisode. Plus j’avance dans Le tueur sans nom, plus Karine Carville devient pour moi une valeur sûre.

Très bon

Partagez !

Laisser un commentaire