Ubu roi d’Alfred Jarry

couv14273764Edition : GF

Collection : /

Prix : 2€40

Pages : 72 (hors dossiers)

Poussé par son ignoble épouse, le Père Ubu renverse le roi de Pologne, son bienfaiteur, et massacre sa famille et les nobles du royaume. Désormais « roi de Pologne et d’Aragon », « maître des Phynances » et « docteur en pataphysique », il étale la couardise, l’avidité et la vulgarité qui feront de lui le modèle de l’usurpateur totalitaire.

Je ne connaissais pas l’auteur, et le titre de la pièce me donnait vaguement une idée (je l’ai déjà entendu quelque part quoi, rien de bien transcendant). Cependant la quatrième de couverture me tentait pas mal. Ça avait l’air assez rigolo et décalé, je me suis donc lancée à l’aveuglette sans trop de frayeurs et là… C’est le drame !

Je n’ai pas du tout accroché à cette pièce et si elle n’était pas aussi courte, je pense que je l’aurais traînée un bon moment tellement elle ne m’a pas inspirée ou pire, je l’aurais abandonné. Pourtant, ma lecture commençait plutôt bien et mon bon pressentiment était parti pour se confirmer. Malheureusement j’ai vite eu une impression de lourdeur au niveau du style et la tournure de l’intrigue m’a de plus en plus ennuyée. J’ai donc eu une première partie de lecture entraînante et la seconde partie était lourde et longue…

Cette lecture n’a fait que confirmer un point essentiel dans ma vie de lectrice, je ne suis pas adepte des comédies et autres pièces un peu farfelues. Je n’accroche pas à l’humour qui, depuis, est dépassé et à certains jeux sur le langage comme par exemple la création d’une sorte d’argot. C’est quelque chose qui m’a déçue dans la mesure où l’histoire semblait pour moi si prometteuse que j’étais persuadée d’aimer. De plus, la couverture de mon édition me fait vraiment rire, on dirait un enfant capricieux, ce qui reflète complètement la pièce. Toutefois, j’attends d’étudier cette pièce en cours afin de voir ce qu’on peut en tirer car il y a tout de même un sacré potentiel et un véritable message derrière.

Note : 10/20

Lecture de fac

 

Partagez !

Laisser un commentaire