FANTASY/JEUNESSE – Dragon De Glace de George R.R Martin

TITRE V.O : The Ice Dragon

ÉDITION : France Loisirs

PRIX : 12€90

PAGES : 128

« D’un blanc cristallin, ce blanc dur et froid, presque bleu, le dragon de glace était couvert de givre ; quand il se déplaçait, sa peau se craquelait telle la croûte de neige sous les bottes d’un marcheur et des paillettes de glace en tombaient. Il avait des yeux clairs, profonds, glacés. Il avait des glaçons pour dents, trois rangées de lances inégales, blanches dans la caverne bleue de sa bouche. S’il battait des ailes, la bise se levait, la neige voltigeait, tourbillonnait, le monde se recroquevillait, frissonnait. S’il ouvrait sa vaste gueule pour souffler, il n’en jaillissait pas le feu à la puanteur sulfureuse des dragons inférieurs. Le dragon de glace soufflait du froid. »

Grande fan de Game Of Thrones, que ce soit les livres ou la série, j’ai très vite eu envie de découvrir cette histoire présentée comme jeunesse. Dans la mesure où j’étais habituée aux boucheries et aux scènes érotiques à foison, je me demandais bien ce que tout ça pourrais donner.

Je dois dire que je n’ai pas été déçue… Jusqu’au dénouement. Les actions s’enchainent très vite et même si cela m’a dérouté un temps, n’étant plus habituée à lire des histoires aussi jeunesses, ça ne m’a pas dérangée pour autant. Je me suis très vite attachée à la petite Adara. On partage très vite son amour du froid et on se plait à vagabonder avec elle dans la neige. Mais ce qui m’a le plus plu, sans surprise, est bien sûr le dragon de glace. J’ai tout de suite été fascinée par cette créature. J’ai été fascinée par son histoire et impressionnée par sa puissance. J’avais moi aussi envie de vivre dans un monde empli de dragons, juste pour le plaisir de croiser sa route un jour.

Je dois tout de même avouer, ce qui fait la force de cette histoire, ce sont les illustrations. Ce sont elles qui donnent toute sa saveur à ce livre. Je les ai trouvé splendides. Je ne pouvais m’empêcher de toute les regarder en détail, je ne voulais rien louper. Si je m’étais écoutée, j’aurais pu passer des heures avec Dragon de glace, juste pour admirer le travail de l’artiste. Et je pense que sans elles, je n’aurais jamais été attirée par ce livre.

Malheureusement, j’ai très vite déchanté aux dernières pages jusqu’aux dernières pages. Je n’ai absolument pas aimé la fin de l’histoire, j’ai trouvé que ça ne collait absolument pas au reste. Tout est arrivé comme un cheveu sur la soupe. Je comprends la soudaineté et la rapidité qu’on peut retrouver dans les histoires pour enfants, malheureusement ici on se demande vraiment si l’auteur n’a pas oublié de relire tout ce qu’il avait fait avant. J’avais l’impression que ça ne collait pas et j’ai quitté ce livre avec une très mauvaise impression. De plus, la morale derrière cette fin m’a parue vraiment trop évidente. Je me souviens avoir pensé que George R.R Martin avait vraiment l’art d’enfoncer des portes ouvertes, et ce même pour un livre destiné à un jeune public.

C’est donc une lecture en demi-teinte. Malgré la fascination presque tout du long, impossible de laisser de côté cette fin qui n’était pas du tout à la hauteur et de faire comme si de rien n’était. Malheureusement, le fait que le désastre soit arrivé dans toutes les dernières pages le rend difficile à oublier et a donc teinté toute ma lecture d’un goût amer.

 

 

2 commentaires sur “FANTASY/JEUNESSE – Dragon De Glace de George R.R Martin”

Laisser un commentaire