JEUNESSE/EPOUVANTE – Chair De Poule : La Nuit Des Pantins de R.L Stine

Titre V.O : Night Of The Living Dummy

Édition : Bayard Jeunesse

Prix : 5€90

Pages : 139

Un pantin ventriloque, rien de tel pour avoir du succès ! Caro s’amuse beaucoup avec le sien. Jalouse, sa soeur jumelle en achète un et le nomme  » Monsieur Wood « . A partir de ce jour, des événements diaboliques vont se produire dans la maison des Lafaye. Monsieur Wood est-il aussi inanimé qu’il y paraît ?

Comme beaucoup d’autres, les Chair de poule étaient toute mon enfance. Malheureusement, je n’ai pu remettre la main que sur un seul de mes livres. J’ai reçu celui-ci dans une box. Je le laissais doucement mariné dans ma bibliothèque et puis un jour, soudainement, j’ai décidé de le sortir.

Ce fut un retour en enfance des plus plaisant ! Ce roman-ci n’a pas réveillé de souvenirs car je ne l’avais jamais lu avant, mais durant ma lecture je me revoyais quand même enfant, à me dire « ah ! Si j’avais 12 ans de moins en le lisant, j’aurais tellement eu peur à ce moment-là ! ». Maintenant que je suis une jeune adulte, je n’étais pas morte de trouille en lisant. Néanmoins, certains passages me dérangeait un peu. Lire un Chair de poule maintenant n’est pas un grand moment de frisson mais ça me rappelait les histoires qu’on se racontait en colonie de vacances le soir, pour se faire peur.

Néanmoins, il ne faut pas oublier que le public visé est très jeune, l’écriture et la construction de l’intrigue restent donc dans un schéma assez simple. Les clefs pour mettre en place le suspense sont assez courantes, on ne tergiverse pas sur les personnages. Mais commencer un Chair de poule c’est savoir tout ça, donc l’accepter. Je ne suis pas une grande adepte de la jeunesse d’habitude, mais pour les romans favoris de mon enfance, je fais très vite une exception.

D’ailleurs, je pense relire d’autres Chair de poule quand l’occasion se présentera. Que ce soit en relisant le seul rescapé de ma collection ou en en découvrant d’autres. Ça se lit extrêmement vite, en un peu plus d’une heure le livre est fini. C’est donc le genre de petite lecture que je vais adorer glisser entre deux livres un peu plus poussés pour retomber en enfance et m’évader.

Laisser un commentaire