Le bleu entre le ciel et la mer de Susan Abulhawa

couv58146252Titre V.O : The blue between sky and water (Traduit par Nordine Haddad)

Edition : Denoël (Parution le 25 janvier 2016)

Prix : 22€50

Pages : 418

Acheter sur Amazon

1947. La famille Baraka vit à Beit Daras, village paisible de Palestine entouré d’oliveraies. Nazmiyeh, la fille aînée, s’occupe de leur mère, une veuve sujette à d’étranges crises de démence, tandis que son frère Mamdouh s’occupe des abeilles du village. Mariam, leur jeune sœur aux magnifiques yeux vairons, passe ses journées à écrire en compagnie de son ami imaginaire. Lorsque les troupes israéliennes se regroupent aux abords du village, Beit Daras est mis à feu et à sang, et la famille doit prendre la route, au milieu de la fumée et des cendres, pour rejoindre Gaza et tenter de se reconstruire dans l’exil.
Seize ans plus tard, Nur, la petite-fille de Mamdouh, s’est installée aux États-Unis. Tombée amoureuse d’un médecin qui travaille en Palestine, elle décide de l’y suivre. Un voyage au cours duquel elle découvrira que les liens du sang résistent à toutes les séparations – même la mort.

Quand j’ai aperçu ce roman dans le catalogue des éditions Denoël, je me suis dit que j’allais tenter parce que ça faisait longtemps que je ne m’étais pas penchée sur un contemporain et le résumé m’intriguait énormément. Je savais que je n’allais pas détester ma lecture, je ne l’ai pas choisi juste histoire de l’avoir, mais je ne pensais pas que ça serait un tel coup de cœur !

Ce roman renferme une histoire poignante et des personnages qui nous marquent. Tout au long du livre on va suivre différents membre d’une même famille sur une durée très longue, ce qui m’a énormément plu. Il y avait beaucoup de personnages à retenir, j’avais parfois du mal à m’y retrouver mais c’est un détail parce que j’ai vraiment adoré comment l’auteure a construit son histoire. L’intrigue elle est très poignante et en plein ancrée dans notre actualité. Le conflit israélo-palestinien n’est pas secret mais malheureusement, à notre époque, il y a bien d’autres problèmes et je n’ai pu m’empêcher de penser aux migrants syriens qui arrivent à nos frontières en lisant. Ce n’est pas du tout l’histoire du livre mais voir ici des personnages attachés à leur pays, à leurs terres, se faire virés pour de mauvaises raisons et qui doivent s’adapter à un camp de réfugiés et des conditions précaires m’a fait beaucoup réfléchir sur les problèmes dont on parle actuellement mais ça m’a aussi beaucoup touchée. Voir les personnages perdre leurs repères et leurs racines m’a vraiment travaillée et j’ai trouvé ça d’une injustice folle. Ils ne méritent pas ce qui leur arrive et on a juste envie d’entrer dans le bouquin et de les aider.

Le bleu entre le ciel et la mer aborde ces sujets très durs sans entrer dans la pitié et dans la plainte. Le style de l’auteure est simple et en même temps il y a un côté très poétique dans les descriptions des lieux et des liens entre les personnages qui est très plaisant. C’est un style qui donne envie de lire. On commence quelques lignes et on a envie de tout dévorer. Les personnages sont aussi très forts et on prend plaisir à les découvrir. On en suit certains sur de très longues périodes ce qui nous permet de vraiment nous attacher à eux. Aucun d’eux n’est dans la déploration, ils ont tous une très grande force qui leur permet d’encaisser les coups et de passer les épreuves au fil des années. Mais ce sont aussi des personnages généreux tous très attachés l’un à l’autre et avec de magnifiques valeurs. Ils nous donnent une véritable leçon de vie, il n’y a pas d’autres mots. Ce roman est l’histoire d’une famille dont les membres s’entraident et ne perdent jamais leur foi en chacun, n’oublie jamais ceux qui font partis et font tout pour rester unis. Les liens qui les unissent sont magnifiques.

Que vous lisez souvent des livres du genre contemporain ou non, il faut que vous lisiez ce livre. C’est poignant, c’est loin d’être amusant mais il y a un vrai message et le roman engendre une véritable réflexion. Je ne pense pas que j’oublierai ce livre de sitôt. Il m’a vraiment marquée, j’ai envie d’en parler autour de moi toute la journée et de le conseiller à tout le monde. Du coup je profite bien évidemment de cet article pour vous le conseiller encore et encore ! Le bleu entre le ciel et la mer est un roman qui mérite vraiment d’être lu.

Très bon

Laisser un commentaire