SERIE/POLICIER – And Then There Were None

Cela fait un bon moment que je n’ai pas pris le temps de vous parler de films ou de séries mais j’avais particulièrement envie de prendre le temps pour cette mini série de trois épisodes parce qu’elle est vachement bien réalisée et aussi vachement efficace ! And Then There Were None est une donc une adaptation d’un roman d’Agatha Christie, plus connu chez nous sous le nom de Dix Petits Nègres. C’est un roman que j’ai lu deux fois, et à chaque fois j’étais totalement immergée dans l’histoire tellement je trouve ce policier fou et captivant. J’attendais donc pas mal de petites choses pour cette série : être déboussolée, voir mon chéri déboussolé et avoir des frissons. Contrat rempli pour ici !

Dans un premier temps, l’intrigue est très bien menée. Malgré de sacrés changements par rapport au roman, je n’ai pas été déçue. J’ai trouvé que ce qui a été modifié n’était pas saccagé mais que les changement apportait vraiment le piquant qu’il manque à un roman par rapport à une série télé, un support qui doit être beaucoup plus visuel. Cependant, si je dois émettre un petit bémol, la série est parfois trop visuelle et on peut vite comprendre qui tire les ficelles si on connait un minimum les trucs et astuces de ce genre de série. Heureusement, Agatha Christie avait réservé un bon nombre de twists dans son histoire qui permettent de dérouter même les connaisseurs les plus chevronnés. Et c’est comme ça que toutes nos certitudes amassées au fur et à mesure tombent comme des mouches jusqu’à la révélation finale. J’ai aussi beaucoup aimé le jeu d’acteur. On aime ou on déteste certains personnages mais ce qui est sûre c’est qu’il n’y a pas de fausses notes. Les acteurs ont su amener une tension supplémentaire essentielle à une adaptation.

Adepte du genre, hâtez-vous ! Cette petite série vaut carrément le coup ! Les trois épisodes passent tout seul, on ne voit pas le temps défiler. Les histoires d’Agatha Christie sont une valeur sûre et celle-ci ne fait pas exception à la règle.

tres-bon

Laisser un commentaire