TAG – The Bookstore Tag

Helloooo ! Je ne sais plus depuis combien de temps je n’ai pas fait de tag, mais dans ma tête c’était il y a un moment alors je reviens avec un petit nouveau vu sur la chaîne de Kévin ! Ce n’est pas un tag que j’ai vu souvent et je le trouvais sympa alors on va y aller, ok ? Ok !

  • Vous entrez dans une librairie et vous vous sentez tout de suite bien: nommez un livre qui débute parfaitement.

Le début de ce roman n’est pas forcément des plus originales mais la façon dont Zola décrit les lieux, la façon dont il nous immerge dans l’univers de son roman m’a marquée. Dés les premiers mots j’ai été totalement happée par l’intrigue.

  • Ce moment triste où ils n’ont plus le livre que vous cherchez: nommez un livre qui vous a fait pleurer.

J’ai mis des mois avant d’acheter ce livre. Alors que j’étais persuadée que je n’aimerais pas, j’ai finalement cédée face à la vague d’avis positifs sur les blogs. Résultat : un des plus gros coup de cœur de ma vie et la crise de larme la plus phénoménale face à un livre. C’est bien simple, je lisais deux mots et il fallait que je m’arrête pour sécher mes larmes et me moucher (bon, pas pendant tout le roman non plus, mais à partir de l’énorme twist, vous voyez sûrement).

  • Ce moment où vous regardez autour de vous et tombez sur un livre qui vous inspire: nommez un joyau caché.

Sandrine Collette n’est pas une auteure totalement inconnue mais je ne vois pas beaucoup de monde en parler alors je lui laisse une place sur ce tag ! Il Reste La Poussière est un drame familial tirant sur le thriller. Étouffant, oppressant et délicieusement addictif. L’auteure a su dépeindre à la perfection chaque détail du paysage aride, de l’animosité des personnages, c’est une véritable pépite que je vous conseille grandement !

  • Ce moment où vous trouvez enfin le livre que vous cherchiez: nommez un livre dont vous attendiez la sortie avec impatience.

Étant donné que la question est au passé, je ne vous parle pas de Fin De Ronde, mais bon, l’amour et l’impatience sont là. Sur ce ! Même si je ne l’ai même pas terminé, loin de là (j’ai un problème avec les nouvelles, ne me demandez pas pourquoi j’arrive jamais au bout de mes recueils d’un coup), j’attendais ce livre comme si ma vie en dépendait !

  • Ce moment où vous voyez un livre somptueux et la seule chose dont vous avez envie, c’est l’acheter: nommez un livre que vous avez acheté juste pour la couverture.

J’ai dû passer devant ce livre une bonne dizaine de fois avant de me décider à l’acheter parce qu’à chaque fois que je regardais le résumé je ne trouvais pas ça des plus fous. J’adore les contes, les réécritures de contes, mais celle-là je ne la sentais pas. J’avais un vrai problème avec les histoires qui tirent vers l’érotisme après l’invasion Fifty Shades mais c’est un livre tellement beau que… Bon… J’ai craqué. Et j’avoue que finalement j’ai bien fait !

  • Ce moment où vous passez à la caisse et que vous dépensez beaucoup en livre, mais que vous êtes content de vos acquisitions: nommez un livre qui vous a fait souffrir, mais que vous avez aimé.

C’est un livre très dur, relatant la vie et la fin tragique d’une jeune artiste durant la seconde guerre mondiale, mais le style et l’émotion que David Foenkinos a insufflé à son travail a rendu ma lecture merveilleuse. Mon cœur s’est serré plus d’une fois et j’ai fini ce roman totalement déprimée mais c’est un roman merveilleux qu’il faut vraiment lire.

  • En sortant de librairie, vous êtes content et excité: nommez un livre avec une fin parfaite.

Concrètement, j’ai pris un temps fou à trouver une réponse et ce roman est le seul qui me venait en tête spontanément. J’ai beaucoup aimé sa fin parce qu’elle était très bonne en soi mais surtout, elle clôturait parfaitement cette saga coup de cœur, malgré un petit bémol.

Laisser un commentaire