UNE CHUTE VERTIGINEUSE – Inaccessibles, tome 01 : La Tour Aux Mille Étages de Katharine McGee

J’ai entendu parler de ce livre pile poil dans la période où je n’avais qu’une envie, revoir la série Gossip Girl. Je me suis donc ruée dessus car l’intrigue m’y faisait beaucoup penser. Je ne l’ai pas lu tout de suite, mais je l’ai sorti à un moment où je voulais ce genre d’intrigue. Je voulais du mystère, de la romance, des secrets, le genre d’histoire avec laquelle je suis sûre de passer un bon moment. Conclusion, j’ai bien passé un bon moment.

New York est à la pointe de l’innovation et du rêve. La ville est désormais une tour de mille étages où les plus aisés vivent à son sommet. Tout semble parfait, lisse et idéal.
Jusqu’au jour où une jeune femme tombe du millième étage…

Je dois tout de même avouer, ce premier tome a aussi ses défauts. Celui qui m’a vraiment le plus donné de fil à retordre, ça a été où l’histoire commençait. Je ne m’attendais pas à cela et ça n’a pas été une très bonne surprise par rapport à ce que le résumé semblait promettre. De plus, comme presque toutes les histoires de ce genre, on retrouve toujours les mêmes personnages parfois très clichés. La petite blonde parfaite sous tous les aspects mais qui cache en vérité un terrible secret, l’enfant terrible qui ne vient pas du même milieu que les autres et essaie temps bien que mal de se faire une place, le garçon hyper distant qui avait juste besoin de la bonne personne pour se révéler aux autres…. Je pense que si vous êtes familier avec ces histoires vous comprenez de quoi je veux parler.

La dernière chose qui m’a dérangée a été le rythme de l’intrigue. J’ai très vite accrochée et voulu savoir la suite mais à lire quelque chose qui ne décolle pas j’ai pensé abandonné ce premier tome. J’étais déçue de voir que l’histoire ne commençait pas là où je l’attendais mais de plus, il a fallu une centaine de pages avant que je commence vraiment à entrer l’intrigue, avant que je m’intéresse réellement aux personnages. J’ai d’ailleurs fait une pause dans ma lecture et je suis partie dans un tout autre livre, pour voir si Inaccessibles était un roman qui me restait en tête et que je voulais terminer, ou si cela me passait complètement au-dessus.

Si je suis ici maintenant c’est que j’ai eu envie de finalement en découvrir plus et c’est là que ma lecture a commencé à décoller et que j’ai vraiment adhéré à l’histoire. J’ai vu les engrenages se mettre en place, les tensions ont commencé à apparaître, les secrets ont été mis en danger, j’avais envie de voir comment tout cela allait se terminer. Qui est la personne tombée du millième étage ? Pourquoi ? Au bout d’une centaine de pages j’étais soudainement à fond.

Ce qui a aussi aidé à rendre l’histoire dynamique est l’alternance des points de vue. Je suis personnellement très friande de ce genre de roman où chaque chapitre est le point de vue d’un autre personnage. Je trouve que ça permet d’instaurer une dose de suspense en plus, à parfois nous couper en plein milieu d’un événement important, mais ça permet aussi d’élargir les horizons. Parfois l’auteur se perd dans ses différentes histoires et ça devient n’importe quoi, d’autres fois ça fonctionne parfaitement, comme avec Inaccessibles.

Objectivement, j’ai l’impression d’avoir trouvé plus de points négatifs que de points positifs à ce premier tome. Pourtant, c’est une très bonne impression qui me reste de cette lecture. Je voulais que ce roman me divertisse, j’avais envie d’être prise dans les drames, les romances et les secrets et ça a été le cas. La fin m’a énormément donné envie de lire la suite qui, je pense, promet d’être encore meilleure que ce premier tome.

Laisser un commentaire